FANDOM


L'élytre (du Grec ἔλυτρον, élytron) est le nom particulier donné aux ailes antérieures des coléoptères. Ce nom particulier est mérité parce que les élytres sont, contrairement aux ailes postérieures, durcis et cornés. Lorsque l'insecte est au repos, les élytres recouvrent les ailes postérieures, qui sont repliées en-dessous. Incompétents au vol, les élytres sont levés et maintenus immobiles au-dessus de l'insecte lorsqu'il s'envole, afin de ne pas nuire au battement des ailes postérieures.

Les élytres ne sont pas nervurés comme les ailes normales, mais présentent souvent des stries, sillons, et autres structures du genre. Ils peuvent également être fusionnés, ce qui peut empêcher alors l'insecte de prendre son envol. C'est le cas par exemple chez les Carabidae.

D'autres ordres d'insectes présentent une sclérification des ailes antérieures. Ainsi, chez les orthoptères ensifères (sauterelles), l'élytre porte une sorte d'archet et un plectrum, servant d'organe stridulatoire dont la sonorité attire les femelles. Chez les hémiptères hétéroptères (punaises), seule la partie supérieure de l'aile antérieure est sclérifiée; on la nomme alors plutôt hémiélytre (ou hémélytre).

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .