FANDOM


Campaea perlata
Campaea perlata
C. perlata. Spécimen photographié en Ontario.
Taxonomie
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embranchement Hexapoda
Classe Insecta
Ordre Lepidoptera
Famille Geometridae
Sous-famille Ennominae
Tribu Campaeini
Genre Campaea
Espèce C. perlata
Guenée, 1858
Taxons inférieurs
Aucune sous-espèce
Statut de conservation

Campaea perlata (Hodges: #6796), connue en français comme l'arpenteuse perlée, est une espèce de lépidoptère de la famille des Geometridae. Cet animal est connu en anglais sous le nom de Pale Beauty, la "Beauté pâle", un nom qui lui sied effectivement bien.

L'espèce est très largement répartie à travers l'Amérique du Nord, volant même jusque dans l'Arctique dans l'ouest du continent. Au Québec/Labrador, son aire de répartition est très vaste; on le retrouve encore à la hauteur de Cartwright au Labrador[1], située à la moitié du 53e parallèle nord.

HabitatModifier

Cette espèce fréquente surtout les milieux boisés.

MorphologieModifier

ImagoModifier

L'adulte se distingue aisément par sa taille et sa couleur vert pâle. Les ailes antérieures présentent deux paires de stries, chaque strie de la paire d'une couleur contrastant avec l'autre. Les ailes postérieures ne portent qu'une paire de stries. La couleur verte de ce papillon est éphémère, et en collection, voire même en nature, elle s'estompe avec le temps, se dégradant vers une couleur beige.

ImmaturesModifier

Dimorphisme sexuelModifier

Cycle vitalModifier

Il faut 56 jours pour que l'oeuf pondu devienne un adulte. Jusqu'à la hauteur du Lac Saint-Jean environ, l'espèce est bivoltine, avec une première génération apparaissant en mai-juin selon la latitude et une seconde qui arrive fin juillet-début août. Plus au nord, une seule génération s'observe, et les adultes commencent à apparaître aux alentours de la mi-juillet et volent jusqu'au début août.

AlimentationModifier

La chenille est réputée très polyphage, avec jusqu'à 65 plantes-hôte répertoriées. Les plus populaires demeurent cependant Populus tremuloides, Salix, Betula papyrifera, Picea glauca et Larix laricina, tous des arbres communs dans la provinces.

ComportementsModifier

Campaea perlata est un animal nocturne, attiré par la lumière. Il peut cependant voler en plein jour aussi, mais cela ne s'observe qu'aux latitudes les plus septentrionales, là où les jours sont beaucoup plus longs en été (McGuffin, 1981).

Caractères spécifiques et distinction d'espèces semblablesModifier

Répartition de l'espèceModifier

Veuillez noter que cette section est en continuelle évolution à mesure que des données sont recueillies et que la distribution affichée dans la présente section ne représente probablement qu'une partie de l'aire de distribution totale de l'espèce. Pour plus de détails sur le fonctionnement des cartes de distribution, voir la page spéciale Entomoquébec:Cartes de distribution.

Vous pouvez cliquer sur une carte pour l'agrandir.

Québec2
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Aire de répartition de Campaea perlata au Québec


Aussi: Métis, Parc des Laurentides

Références et sourcesModifier

  1. Handfield, Louis. 2011. Le Guide des papillons du Québec, version scientifique partie 1. Éditions Broquet, 1200 pp. ISBN: 978-2-89654-227-7 (v.1)
  2. Handfield et al., 2011
  3. Handfield et al., 2011
  4. Handfield et al., 2011
  5. Handfield et al., 2011
  6. Handfield et al., 2011
  7. Handfield et al., 2011
  8. Handfield et al., 2011
  9. Handfield et al., 2011
  10. Handfield et al., 2011
  11. Handfield et al., 2011
  12. Handfield et al., 2011
  13. Handfield et al., 2011
  14. Handfield et al., 2011
  15. Handfield et al., 2011
  16. Handfield et al., 2011
  17. Handfield et al., 2011
  18. Handfield et al., 2011
  19. Handfield et al., 2011
  20. Handfield et al., 2011
  21. Handfield et al., 2011
  22. Handfield et al., 2011
  23. Handfield et al., 2011
  24. Handfield et al., 2011
  25. Handfield et al., 2011
  26. Handfield et al., 2011
  27. Handfield et al., 2011
  28. Handfield et al., 2011
  29. Handfield et al., 2011
  30. Handfield et al., 2011
  31. Handfield et al., 2011
  32. Handfield et al., 2011

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .