FANDOM


Hemiptera
Taxonomie
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embranchement Hexapoda
Classe Insecta
Sous-classe Pterygota
Infra-classe Neoptera
Super-ordre Paraneoptera
Ordre Hemiptera
Linnaeus, 1758
Taxons inférieurs
Sous-ordres:
Auchenorrhyncha
Coleorrhyncha
Heteroptera
Sternorrhyncha
Statut de conservation

Hemiptera (du Grec ancien ἡμι (hémi): demi et πτερόν (pteron): aile), ou en français les hémiptères, est un ordre d'insectes très diversifié regroupant entre autre les cigales, les pucerons, les punaises et les cicadelles.

Hemiptera est un très large groupe présent partout et facilement reconnaissable, dont les membres présentent des formes très variées; néanmoins, ils possèdent tous des pièces buccales en forme de rostre à 3 ou 4 segments, utilisé pour se nourrir chez les uns de matières végétales, chez les autres d'autres organismes vivants.

4 sous-ordres d'hémiptères existent, dont trois se retrouvent chez nous: Auchorrhyncha est représenté notamment par les pucerons; Sternorrhyncha comprend notamment les cigales, les cicadelles et les cercopes; enfin, Heteroptera renferme des formes variées comme les punaises, les patineuses ou les punaises de lit. Le dernier sous-ordre, Coleorrhyncha, absent du Québec, compte de minuscules et anciens insectes habituellement incapables de voler et se nourrissant de mousses.

BiologieModifier

Chibougamau 2011 021 - cropped

Portrait de famille: aspect typique des stades de la vie d'un hémiptère, par ordre chronologique. L'adulte est à droite.

Les hémiptères tirent leur nom, signifiant "demi aile", d'une sclérotisation partielle des ailes antérieures. Celle-ci s'apparente à celle des élytres des coléoptères, mais est souvent moins rigide que chez ces derniers - on les nomme hémiélytres (demi-élytres). Lorsque repliées, celles-ci donnent un motif en "X" sur le dos de l'animal, motif caractéristique. Cette caractéristique est néanmoins seulement valable chez les hémiptères dits hétéroptères; chez les autres sous-ordres, les hémiélytres n'existent pas. Il existe également des espèces d'hétéroptères aptères, chez qui ce motif ne s'observe évidemment pas.

Par contre, s'il est un caractère qui unit tous les hémiptères, c'est bien les pièces buccales, modifiées en un rostre permettant à l'animal de se nourrir en piquant et en aspirant, soit de matières végétales (sève), soit de fluides animaux (hémolymphe ou sang, par exemple). Les mandibules et les maxilles se sont allongés et aminci au fil de l'évolution, enveloppés dans un labium modifié pour former le rostre, utilisé pour percer les tissus végétaux ou animaux. Le rostre se divise typiquement en 3 ou 4 segments; chez certaines familles de prédateurs comme Nabidae et Reduviidae par exemple, il compte 3 segments et est relativement court et courbé. Chez les familles phytophages, le rostre est normalement plus droit.

Les antennes sont souvent assez longues par rapport à la longueur du corps, mais néanmoins formées de seulement 5 articles en moyenne. Les tarses quant à elles ont généralement 3 segments (tarsomères) ou moins.

Arbre phylogénétique des sous-ordres d'hémiptèresModifier

Cet arbre provient de tolweb.org[1] et a été reconstruit à partir des arbres sur les divers liens du site. Les auteurs sur lesquels le Tree of Life Project se sont basés sont listés au lien fourni dans la référence. À noter que Auchenorrhyncha est fortement suspecté d'être polyphylétique.

Les points d'interrogation réfèrent à des groupes dont la position correcte est incertaine. Une croix (†) fait référence à un groupe éteint. Un clade dont le nom n'est pas un lien vers une page est un groupe absent de notre province. À moins qu'une espèce de ce groupe n'y soit découverte, aucune page ne doit être créée à propos de ces clades.

Hemiptera

Sternorrhyncha




Auchenorrhyncha




Coleorrhyncha



Heteroptera





Les hémiptères au QuébecModifier

Espèces confirméesModifier

RéférencesModifier

  1. http://tolweb.org/Hemiptera/8239

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .