FANDOM


Muirodelphax arvensis
Muirodelphax arvensis
Muirodelphax arvensis. Photo: BIO Photography Group, Biodiversity Institute of Ontario
Taxonomie
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embranchement Hexapoda
Classe Insecta
Sous-classe Pterygota
Infra-classe Neoptera
Super-ordre Paraneoptera
Ordre Hemiptera
Sous-ordre Auchenorrhyncha
Infra-ordre Fulgoromorpha
Super-famille Fulgoroidea
Famille Delphacidae
Sous-famille Delphacinae
Genre Muirodelphax
Espèce Muirodelphax arvensis
Van Duzee, 1897
Taxons inférieurs
Aucun
Statut de conservation

Muirodelphax arvensis est une espèce d'insecte de l'ordre des hémiptères, famille des Delphacidae. Cette espèces est, après Javesella pellucida, l'espèce de Delphacidae la plus répandue et la plus commune au Canada[1].


SynonymesModifier

  • Delphacodes campestris (Oman, 1947)

HabitatModifier

MorphologieModifier

ImagoModifier

Adapté de Hamilton et Kwon, 2010[2]

D'une couleur générale allant du brun pâle à la couleur de la paille, la femelle est généralement dépourvue de marques; elle peut avoir l'abdomen de brun à noir. Le mâle a la même couleur générale et présente un abdomen qui peut aller du orange au noir et des taches noires sur le mésonotum et sur les mésopleures juste au-dessus des coxa. Les mâles avec l'abdomen orange ont le diaphragme et les ptérygopodes génitales d'une couleur noire contrastante.

Les ptérygopodes sont capitées à l'apex. La base de l'édéage est enflée; les serrations de l'édéage sont variables en termes de taille et d'emplacement, généralement en deux rangées de 4 à 6 denticules chacune, avec parfois quelques denticules sur la surface dorsale, à la pointe de l'ouverture.

Les individus peuvent être brachyptères ou macroptères; les seconds sont jusqu'à deux fois plus longs que les premiers.

Longueurs:

  • Femelle (brachyptère): 2,3 à 2,9 mm
  • Femelle (macroptère): 3,5 à 4,3 mm
  • Mâle (brachyptère): 1,9 à 2,4 mm
  • Mâle (macroptère): 3,2 à 4,2 mm

ImmaturesModifier

Dimorphisme sexuelModifier

Cycle vitalModifier

AlimentationModifier

ComportementsModifier

Caractères spécifiques et distinction d'espèces semblablesModifier

Sous-espècesModifier

Aucune. Il existe cependant deux formes de l'espèce, une pour l'ouest du continent et une pour l'est, qui se différencient par la forme de la dentition de l'édéage. La forme de l'est, typique pour l'espèce, possède un édéage presque symétrique, avec les denticules latéraux presqu'égaux en nombre de chaque côté. Le denticule préapical droit est presqu'au même niveau que le gauche.

En revanche, la forme de l'ouest possède beaucoup moins de denticules du côté droit, le denticule le plus éloigné de ce côté étant au niveau de l'avant-avant-dernier denticule du côté gauche. Cette forme est commune dans le nord-ouest du continent, mais décroit rapidement en abondance à mesure que l'on s'éloigne vers l'est, au profit de la forme typique. Cette forme ne se rencontre pas au Québec, la mention la plus orientale en a été faite au Michigan[3].

Toute une gamme de profils intermédiaires existent entre ces deux extrêmes.

PrédateursModifier

Dates d'observationModifier

Dates d'observation par région
Région Dates Notes
Montréal Îles de Boucherville (12 septembre)[4]; Montréal (25 août)[5]; Mont Saint-Bruno (30 septembre)[6]


Répartition de l'espèceModifier

Veuillez noter que cette section est en continuelle évolution à mesure que des données sont recueillies et que la distribution affichée dans la présente section ne représente probablement qu'une partie de l'aire de distribution totale de l'espèce. Pour plus de détails sur le fonctionnement des cartes de distribution, voir la page spéciale Arthropédie:Cartes de distribution.

Québec2
Red pog.svg
Red pog.svg
Red pog.svg
Aire de répartition de Muirodelphax arvensis au Québec


RéférencesModifier

  1. Hamilton, K.G.A., and Kwon, Y.J. 2010. Taxonomic supplement to “short-horned” bugs (Homoptera) of the Atlantic Maritime Ecozone. In Assessment of Species Diversity in the Atlantic Maritime Ecozone. Edited by D.F. McAlpine and I.M. Smith. NRC Research Press, Ottawa, Canada. Pages 421–431.
  2. Hamilton, K.G.A., and Kwon, Y.J. 2010. Taxonomic supplement to “short-horned” bugs (Homoptera) of the Atlantic Maritime Ecozone. In Assessment of Species Diversity in the Atlantic Maritime Ecozone. Edited by D.F. McAlpine and I.M. Smith. NRC Research Press, Ottawa, Canada. Pages 421–431.
  3. Hamilton, K.G.A., and Kwon, Y.J. 2010. Taxonomic supplement to “short-horned” bugs (Homoptera) of the Atlantic Maritime Ecozone. In Assessment of Species Diversity in the Atlantic Maritime Ecozone. Edited by D.F. McAlpine and I.M. Smith. NRC Research Press, Ottawa, Canada. Pages 421–431
  4. http://bugguide.net/node/view/85481
  5. http://bugguide.net/node/view/82362
  6. http://bugguide.net/node/view/80895
  7. http://bugguide.net/node/view/82362
  8. http://bugguide.net/node/view/80895
  9. http://bugguide.net/node/view/85481

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .