FANDOM


Nicrophorinae
Nicrophorus tomentosus
Nicrophorus tomentosus
Taxonomie
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embranchement Hexapoda
Classe Insecta
Sous-classe Pterygota
Infra-classe Neoptera
Clade Eumetabola
Clade Endopterygota
Super-ordre Coleopterida
Ordre Coleoptera
Sous-ordre Polyphaga
Infra-ordre Staphyliniformia
Super-famille Staphylinoidea
Famille Silphidae
Sous-famille Nicrophorinae
Kirby, 1837
Taxons inférieurs
Genre:
Nicrophorus
Statut de conservation


Nicrophorinae est une sous-famille de Coleoptera dans la famille des Silphidae. Toutes les espèces sont nécrophages, mais l’espèce Nicrophorus pustulatus a été observé comme parasitoïdes occasionnel d’œuf de serpent aux États-Unis [1]. Les Nicrophorinae sont bien connues pour leurs comportements parentaux qui sont parmi les plus complexes chez les insectes non sociaux. Nicrophorus est le seul genre de cette sous-famille dans le monde.


BiologieModifier

CaractéristiquesModifier

Les Nicrophorinae se distinguent des Silphinae par leurs élytres tronquées qui laissent dépasser les derniers segments abdominaux; elles sont toujours noires avec des taches oranges plus ou moins grosses. Les antennes ont 10 segments (11 chez les Silphinae) et se terminent en une massue abrupte.


Cycle vitalModifier

Les comportements parentaux des Nicrophorinae sont très complexes et sont très bien étudié chez les certaines espèces dont Nicrophorus vespillo (espèce Européenne) et Nicrophorus tomentosus. Avant l’accouplement, le mâle et la femelle creusent le sol sous une petite carcasse (généralement un petit rongeur, une musaraigne ou un oiseau). La carcasse est ensuite modelée en boule avec une excavation. Les œufs sont pondus près de la carcasse. Lorsque les larves éclosent, elles se dirigent vers l’excavation dans la carcasse. Durant les premiers stades larvaires, les larves sont nourries par les régurgitations des adultes. Les stades plus développés vont se nourrir sur la carcasse directement. Les adultes peuvent produire une stridulation en frottant leur abdomen sur leurs élytres qui attire les larves à eux. Durant le développement des larves, les adultes protègent la carcasse de la putréfaction en retirant les champignons et en tuant les intrus (comme les larves de Diptera)[2][3]. Pour ce faire, les Nicrophorus ont développé une relation mutualiste avec des acariens du genre Poecilochirus (famille des Parasitidae). Ces derniers sont des prédateurs des larves de Diptera; elles aident donc les Nicrophorus à protéger leur carcasse alors que les Poecilochirus utilisent les Nicrophorus comme moyen de transport[4].

RéférencesModifier

  1. SMITH, G. et al. (2007) Host shift by the burying beetle, Nicrophorus pustulatus, a parasitoid of snake eggs. Journal of Evolutionary Biology 20:2389-2399
  2. GRIMALDI, D. et M.S. ENGEL (2005) Evolution of the insects. Cambridge University Press, New York, NY, 755 pp.
  3. ANDERSON, R.S. et S.B. PECK (1985) The carrion beetles of Canada and Alaska (Coleoptera: Silphidae and Agyrtidae). Agriculture Canada. Research Branch, Ottawa, ON
  4. SCHWARZ, H.H. et al. (1998) Host specificity and permanence of associations between mesostigmatic mites (Acari : Anactinotrichida) and burying beetles (Coleoptera : Silphidae : Nicrophorus). Journal of Natural History 32 (2):159-172.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .