FANDOM


Insects in baltic amber

L'ambre représente une source appréciable de fossiles d'insectes, souvent d'excellente qualité. Crédit photo: Mila Zinkova

Le terme registre fossile désigne l'ensemble des fossiles découverts à ce jour, toutes époques et tous règnes confondus. Cela représente donc une fenêtre ouverte sur le passé, permettant d'observer, quoique de façon très incomplète et biaisée, les formes de vies aujourd'hui éteintes et de comprendre d'où viennent celles d'aujourd'hui.

Les insectes dans le registre fossilesModifier


Pour plus de détails, voir nos articles détaillés, notamment sur l'évolution des insectes et l'entomologie fossile.


Comme tant d'autres êtres vivants, les insectes, araignées et autres arthropodes d'intérêt pour l'entomologiste se retrouvent dans le registre fossile, démontrant ainsi leur origine ancienne. Les premiers arthropodes, marins il va sans dire, seraient vraisemblablement apparus au Cambrien, il y a de cela un bon 541 million d'années. Il est fort possible qu'ils soient apparus plus tôt, mais la science n'en a pas encore retrouvé d'exemples clairs et incontestables. Certaines espèces fossiles de l'Édiacarien, la période géologique précédant le Cambrien, comme Spriggina, apparaissent pour certains chercheurs être des arthropodes[1], mais ces affirmations demeurent un peu prématurées à ce jour, étant donné l'absence claire d'appendices articulés, voire d'appendices tout court.

Parmi les animaux plus proches de ceux auxquels ce site s'intéresse, notons les premières araignées et les premiers insectes. À en croire ce que le registre fossile tel que nous le connaissons à ce jour a à dire, les arachnides seraient apparues avant les insectes, au Silurien, près de 100 million d'années après les premiers arthropodes. Cette première araignée, ou à tout le moins le premier arachnide terrestre, Palaeotarbus jerami, une Trigonotarbida, ressemblait à un hybride entre une araignée et un opilion, avec un corps segmenté, un prosome et un opisthosome fusionné et dans plusieurs cas, une armure d'épines ou de tubercules. Ces créatures n'était pas apte à produire la soie et étaient exemptes de filières, caractéristique obligatoire des araignées véritables: il faut attendre le Carbonifère[2] pour retrouver enfin ce caractère.

Les plus anciens insectes connus à ce jour datent du Dévonien, quelques million d'années plus tard. Rhyniognatha hirsti a été retrouvé dans des cherts de Rhynie en Écosse datant de 396 million d'années et représente, à ce jour, le plus ancien insecte connu. Cependant, certains traits morphologiques laissent croire que cette espèce était déjà assez évoluée et montrait des similitudes avec les insectes ailés, ce qui laisse croire que déjà, des insectes ailés existaient à ce moment. Il devient donc raisonnable de croire que les insectes seraient en fait apparus, eux aussi, au Silurien[3].

Références et sourcesModifier

  1. McMenamin, M.A.S (2003), "Spriggina is a trilobitoid ecdysozoan" (abstract), Abstracts with Programs (Geological Society of America) 35 (6): 105
  2. Selden, P.A. (February 1996), "Fossil mesothele spiders", Nature 379: 498–499, doi:10.1038/379498b0
  3. Engel, M.S., D.A. Grimaldi. 2004. New light shed on the oldest insect. Nature 427, 627-630.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .