FANDOM


Silphidae
Nicrophorus tomentosus
Nicrophorus tomentosus
Taxonomie
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embranchement Hexapoda
Classe Insecta
Sous-classe Pterygota
Infra-classe Neoptera
Clade Eumetabola
Clade Endopterygota
Super-ordre Coleopterida
Ordre Coleoptera
Sous-ordre Polyphaga
Infra-ordre Staphyliniformia
Super-famille Staphylinoidea
Famille Silphidae
Latreille, 1807
Taxons inférieurs
Sous-familles:
Nicrophorinae
Silphinae
Statut de conservation


Silphidae est une famille de Coleoptera comprenant environ 200 espèces dans le monde, dont la majorité dans les régions tempérés. Toutes les espèces du Québec sont nécrophages, mais quelques espèces dans d’autres régions du monde sont prédatrices ou se nourrissent de matière végétale en décomposition. Au États-Unis, l’espèce Nicrophorus pustulatus a été observée comme parasitoïdes occasionnel d’œufs de serpents[1]. Les espèces dans la sous-famille des Nicrophorinae sont bien connues pour leur comportement parentaux qui sont parmi les plus complexes chez les insectes non-sociaux.


BiologieModifier

CaractéristiquesModifier

Les Silphidae sont les plus gros Staphyliniformia avec des espèces pouvant atteindre jusqu’à 4 cm (au Québec, entre 10 et 35 mm). Les antennes possèdent une massue de 4 segments bien distincte ou graduellement élargie. Les coxa antérieurs sont proéminents et coniques. Les élytres sont élargie vers leur partie postérieur. Chez les Nicrophorinae, les élytres sont tronquées et laissent dépasser les derniers segment abdominaux; elles sont toujours noires avec des taches oranges plus ou moins grosses. Chez les Silphinae, les élytres recouvrent entièrement l’abdomen.


Les Silphidae au QuébecModifier

Liste des espèces de Silphidae du Québec par sous-famille:


Nicrophorinae


Silphinae


* Nicrophorus americanus est considéré comme une espèce présente au Québec dans la liste des espèces de Coleoptera du Canada[2], mais les mentions provenant du Québec sont probablement des erreurs. De plus, l’espèce est considéré comme disparue au Canada[3].

Clé d’identificationModifier

ANDERSON, R.S. et S.B. PECK (1985) The carrion beetles of Canada and Alaska (Coleoptera: Silphidae and Agyrtidae). Agriculture Canada. Research Branch, Ottawa, ON.


RéférencesModifier

  1. SMITH, G. et al. (2007) Host shift by the burying beetle, Nicrophorus pustulatus, a parasitoid of snake eggs. Journal of Evolutionary Biology 20:2389-2399
  2. BOUSQUET, Y. (1991) Checklist of beetles of Canada and Alaska. Research Branch, Agriculutre Canada. Publication
  3. BRUNELLE, P. (2012) Évaluation et rapport du COSEPAC sur le Nécrophore d’Amérique (Nicrophorus americanus) au Canada.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .